LA MALADIE DU TOUCHER – DÉFAILLANCE SYSTÉMIQUE SUR L’IPHONE 6 ET 6 PLUS

(Mise à jour le 1er mars 2017 – Installation d’une microconnexion sur la bille M1 et la possibilité que nous avons enfin une solution permanente!)

Bent iPhone 6+.jpg

En septembre 2014, Apple a mis sur le marché le nouvel iPhone 6 et 6 Plus se méritant des critiques élogieuses. Dans leur quête continue de rendre leur appareil de plus en plus mince, un problème inattendu s’est faufilé dans la conception. Quelques jours après la mise en marché, plusieurs utilisateurs se sont plaints que leur nouveau téléphone se pliait. Alors qu’Apple a concédé que c’était un phénomène pouvant se produire, ils ont également affirmé que c’était pourtant « extrêmement rare ». Toutefois, peu de temps après, des centaines de clients ont publié des photos de leur téléphone se pliant pour les montrer au monde entier.

Avançons rapidement à la fin 2015, alors que la première vague d’iPhone 6 et 6 Plus n’allait bientôt plus être couverte par la garantie. La communauté de réparation a commencé à voir des cas d’iPhone qui, de façon intermittente, perdaient leur fonction tactile. Au début, l’écran était remplacé et cette réparation semblait résoudre le problème. Toutefois, au fil du temps, il est devenu évident que quelque chose d’autre se tramait.

Premièrement, le téléphone développera généralement une perte intermittente des commandes tactiles. Pour certains téléphones, une barre grise/blanche commencera à apparaître au haut de l’écran. Le fait de tordre ou d’appuyer sur certains endroits permet parfois de retrouver la fonction tactile pendant une courte période de temps, mais éventuellement l’écran tactile cessera de fonctionner complètement. Aujourd’hui, ce phénomène est communément appelé « la maladie du toucher » ou « maladie tactile ».   

Compréhension actuelle

Notre connaissance actuelle du problème se base sur les observations suivantes :

CI responsable du Multi-Touch

  • Le design du boîtier en aluminium de l’iPhone 6, et particulièrement celui de l’iPhone 6+, comprend une faiblesse près des boutons de volume. Alors que certains téléphones se sont pliés et déformés de façon comique, la triste réalité que personne n’a réalisée est la flexion constante, mais invisible du cadre. Ces microflexions se produisent des milliers de fois durant la durée de vie de votre appareil.
  • Par un concours de circonstances, les circuits intégrés (CI) responsables de la fonction tactile sont situés au même niveau que les boutons de volume. La flexion cause une tension sur les micros connexions, ainsi que les pastilles et les microtraces de cuivre fragiles utilisées pour fixer un circuit intégré moderne au circuit imprimé.

CI responsable du Multi-Touch

  • Ces CI, appelés « BGA » en anglais, sont un boîtier composé d'une matrice de billes de soudures. Il y a deux CI responsables de la fonction tactile, l’un d’eux est communément appelé Cumulus et possède une taille d’environ 4 mm par 6 mm et en dessous de celui-ci, il existe 63 petites billes soudées organisées en matrice. Le deuxième CI, appelé Meson, est un peu plus large et comprend 130 billes.
  • Les traces de cuivres sur le circuit imprimé sont très fragiles. Il y a deux traces sous le CI Meson qui sont enclin a se fissurer a la jonction de la pastille. Des deux, celle pour la pastille M1 semble être responsable de la barre grise et la perte de la fonctionnalité tactile.

  • La soudure utilisée pour fixer ces connexions ne contient aucun plomb et respecte l’environnement. Toutefois, elle est un plus fragile que son prédécesseur, un alliage de soudure avec plomb.  La microflexion continue qui se produit casse éventuellement les connexions soudées sous le CI. C’est à partir de ce moment que les utilisateurs commencent à constater une perte intermittente des commandes tactiles.

Barre grise indiquant la "maladie du toucher" 

  • Lorsqu’un certain nombre de billes ou la pastille M1 commence à se fendre, vous verrez l’apparition d’une barre grise/blanche dans le haut de l’écran. Éventuellement, les connexions fendues deviennent oxydées au point qu’aucune connexion électrique ne peut s’effectuer entre le CI et le circuit imprimé. C’est à ce moment que vous perdez entièrement les commandes tactiles.

Est-ce qu’Apple est au courant de ce problème ? 

Ce qui frustre les propriétaires de l’iPhone 6/6+ est qu’Apple n’a pas immédiatement reconnu l’existence de ce problème. Au début, ils ont blâmé les usagers d’avoir plié leurs téléphones et lorsque les problèmes d’écran tactile ont commencé à se produire, l’assistance au Genius Bar d’Apple ne voulait pas admettre le problème et l’unique solution qu’ils offraient était un remplacement hors garantie (iPhone 6 : 389$CAD / iPhone 6+ : 429$CAD).

Toutefois, selon un rapport AppleInsider, les ingénieurs chez Apple et les commis au Genius Bar dans les boutiques Apple sont bien au courant du problème. Ils poursuivent en indiquant « …les recherches montreraient que 11 pour cent du trafic quotidien du service pour iPhone chez Apple serait associé à la soi-disant « maladie du toucher », faisant abstraction de tous les autres problèmes individuels vécus par le personnel au détail sur une base quotidienne. »

Le 17 novembre 2016, Apple a finalement annoncé un programme de remplacement pour l’iPhone 6 Plus seulement. Selon votre pays, un montant inférieur que les frais ordinaires de remplacement hors garantie vous sera facturé pour remplacer votre appareil (au Canada, cela représente 189$CAD).

Quelles sont mes options ?  

Alors, est-ce que votre iPhone 6 ou 6+ souffre de la maladie du toucher ? Voici trois options à considérer :

  1. Si votre téléphone est encore couvert par la garantie ou par AppleCare, dirigez-vous à une boutique Apple et demandez qu’il soit remplacé. Ils pourraient résister, mais maintenez votre point.
  2. Si votre téléphone n’est plus couvert par la garantie et que vous avez un iPhone 6 Plus, vous pouvez cliquer sur ce lien et planifier un remplacement. Pour ceux d’entrevous possédant un iPhone 6, il est fort probable qu’Apple ne vous offre qu’un remplacement hors garantie.
  3. Faites réparer votre appareil par une boutique qualifiée en réparation pouvant faire des réparations impliquant de la micro-soudure.

Notez bien que si Apple remplace votre appareil : ils vous offriront un appareil remis à neuf et vous offriront seulement une garantie de 90 jours. De plus en plus de rapports déclarent que même les appareils remis à neuf souffrent de la maladie du toucher.

Il est également important de souligner qu’à moins d’avoir effectuer une sauvegarde récente de vos données, soit par iTunes ou iCloud, vous perdrez toutes vos données et vos précieuses photos lorsque vous allez remplacer votre appareil. Donc si les commandes tactiles cessent de fonctionner complètement, il pourrait être trop tard pour sauvegarder vos données puisque vous devez être en mesure de déverrouiller votre appareil s’il est protégé par un mot de passe. 

Quels sont les critères à considérer pour une réparation de qualité ?

Donc Apple veut vous facturer une somme d’environ 400$ pour remplacer votre appareil et vous vous inquiétez que l’appareil de remplacement aura probablement le même défaut. Ou peut-être que vous n’avez pas effectué de sauvegarde récente de vos données et photos ?

Alors la seule véritable option est de faire réparer l’appareil correctement par un micro-soudeur expérimenté. Ce n’est pas une réparation banale et pour qu’elle soit exécutée avec succès, regardez les ateliers de réparation qui peuvent vous offrir les éléments suivants:

  1. Retrait du CI Meson (le retrait de Cumulus est optionnel)
  2. Retrait des anciennes soudures en plomb des pastilles du circuit imprimé.
  3. Étamage de toutes les pastilles avec une nouvelle soudure pour s’assurer qu’il ne reste plus aucune oxydation.
  4. Installation d’une microconnexion (fil de cuivre émaillé de 42AWG) sur la pastille M1 pour sécuriser la connexion électrique.
  5. Installation de nouveaux CI Meson (le remplacement de Cumulus est optionnel) tout en respectant les meilleures pratiques en micro-soudure (flux, retrait et nettoyage approprié).
  6. Nettoyage final du circuit imprimé pour retirer tous les résidus de flux.
  7. Test complet des commandes tactiles sur l’écran.
  8. Exécution d’un test fonctionnel complet sur l’appareil pour s’assurer que tous les sous-systèmes comme l’appareil photo, le microphone et les capteurs sont fonctionnels. 

N.B. Les ateliers offrant un soudage par « refusion » des CI ne règlent pas le problème à long terme. La refusion signifie qu’ils chauffent le CI afin que le soudage fonde et puisse se refusionner pour créer une connexion solide. Bien que théoriquement intéressant, si l’oxydation est sévère ou si intégrité de la pastille M1 est compromise, le problème ne sera pas résolu avec une refusion. La seule façon de savoir s’il y a de l’oxydation est d’enlever les CI.

Certains ateliers offriront un soudage par « rebillage » des CI. Il n’y a rien de foncièrement mauvais avec cette approche. Le rebillage signifie d’enlever les anciennes billes sous le CI et de les remplacer avec de nouvelles billes. L’avantage est de remplacer les billes ayant une soudure sans plomb avec des billes avec soudure au plomb. Cela permet une connexion plus fiable. Le désavantage est qu’il y aura de la chaleur appliquée sur le CI pendant la transformation, augmentant les chances de l’endommager. Chez Refectio, nous utilisons toujours des CI neufs en premier lieu. Par contre, si les connexions sur les pastilles ne sont pas parfaites lors d’un premier essai, nous allons effectuer un rebillage sur le CI neuf avec de la soudure avec plomb pour l’essai succédant.

Notre solution

Refectio offre un service de réparation complet des CI tactile pour 129$CAD avec une politique de tarification « Pas réparé/Pas facturé». Si nous ne pouvons pas réparer votre appareil, rien ne vous sera facturé. Nous avons confiance en notre travail; nous offrons donc une garantie de 6 mois pour nos réparations de micro-soudure. N’hésitez pas à nous contacter si vous aimiez en savoir davantage ou cliquez sur le lien suivant pour prendre rendez-vous pour une réparation. 

Comment